Britney Spears : bientôt la fin de sa tutelle pour pouvoir se marier ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

D’après « TMZ », Britney Spears et son avocat ont demandé officiellement que la mise sous tutelle de la chanteuse prenne fin cet automne, craignant que son père n’interfère dans son contrat de mariage.

Au début du mois de septembre, Jamie Spears, le père de Britney Spears avait reconnu que sa fille n’avait plus besoin de tutelle. Dans des documents déposés devant le tribunal, l’homme de 69 ans avait déclaré « que les raisons de cette tutelle n’ont plus lieu d’être ». Selon « TMZ », mercredi 22 septembre, la chanteuse et son avocat Matthew Rosengart ont officiellement déposé une requête auprès du tribunal de Los Angeles, pour que sa mise sous tutelle, qui dure depuis 13 ans, prenne fin dès cet automne.

Vers la fin de la mise sous tutelle

Britney Spears qui vient tout juste de se fiancer avec son petit ami de longue date, Sam Asghari, craint que son père n'interfère dans son contrat de mariage. Si le fiancé de la chanteuse avait assuré qu’ils allaient, tous les deux, « signer un contrat en béton », l’avocat de Britney Spears a affirmé que l’implication de Jamie Spears pourrait empêcher « la négociation et la conclusion d’un contrat dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est dans l’intérêt de Mme Spears ». Le document déposé demande donc de « suspendre M. Spears » pour le remplacer par un tuteur provisoire, le temps que la mesure de tutelle soit totalement levée.

Au-delà du contrat de mariage, Matthew Rosengart a également énuméré d’autres raisons pour lesquelles le père de la chanteuse doit être écarté de son rôle de tuteur. L’avocat a notamment assuré que Jamie Spears avait gagné beaucoup...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles