Britney Spears droguée de force et mise sur écoute : son ancien garde du corps fait des révélations choc

·1 min de lecture

Un silence de treize ans qui prend fin. Britney Spears a décidé de s'exprimer enfin sur la tutelle qui lui a été imposée en 2008 alors qu'elle subissait de plein fouet les affres de la célébrité. Superstar à travers le monde, l'interprète de Baby one more time a été l'une des premières célébrités à vivre pleinement la violence d'être suivie constamment par des paparazzi et d'être jugée sur tous les aspects de sa vie, surtout ceux qui relevaient de sa vie privée. À l'époque, la star est en proie à des périodes de grande anxiété et craque. L'un des moments tristement mémorables de sa descente aux enfers est ce jour de 2007 où elle entre dans un salon de coiffure pour se raser la tête elle-même, devant une horde de paparrazi. Confiée à son père Jamie Spears, sa tutelle a pris le pas sur l'ensemble de sa vie. Le 23 juin 2021, alors qu'un tribunal de Los Angeles devait statuer sur la fin ou la reconduction de la tutelle de Britney Spears, la chanteuse a pris la parole pour livrer sa version de l'histoire. Son père l'aurait notamment forcée à se faire poser un stérilet et à prendre des contraceptions pour ne plus tomber enceinte alors qu'elle désirait avoir un troisième enfant. "Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit", a-t-elle affirmé au tribunal.

Représentée par Matthew Rosengart, "l’avocat incontournable de l’élite d’Hollywood et des entreprises américaines ", Britney Spears espère retrouver sa liberté. Le témoignage de son ancien garde du corps (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles