Britney Spears : son fiancé Sam Asghari la rappelle à l'ordre sur Instagram

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Officiellement fiancée à Sam Asghari depuis le mois de septembre dernier, Britney Spears semble revivre. Il faut dire que la star est libérée de la tutelle de son père et peut donc désormais agir comme bon lui semble, ou presque.

Très active sur les réseaux sociaux, celle qui fêtera ses 40 ans dans quelques semaines a partagé ce vendredi une série de deux clichés d’elle en vacances. Mais c’est la légende qui illustre ces photos qui a posé problème à son futur mari qui ne s’est pas privé de le signaler devant tout le monde !

À lire aussi : Enfant star : Britney Spears, « Je ne suis pas parfaite, je suis humaine »

Un fiancé attentif

En guise de souvenir de son séjour sur une île privée, Britney Spears a partagé deux photos d’elle ce vendredi, tout en expliquant que le séjour avait été placé sous le signe de la pluie et d’autres petites contrariétés.

« OK… J’aimerais avoir des photos sympas à montrer de cet endroit mais il a plu tout le temps… Je ne suis pas vraiment en colère parce que j’ai dormi comme un bébé ! J’aurais juste aimé être prévenue qu’il n’y avait pas de climatisation… ou pas de room-service… mais ça m’a appris une bonne leçon […] Ce voyage n’a pas été un succès mais comme mon copain dit toujours, "restez reconnaissants" !!! »

Sous cette publication, Sam Asghari a simplement commenté en indiquant qu’il était son fiancé et non pas son copain. Un commentaire qui a rencontré un franc...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Le fiancé de Britney Spears sera dans le prochain film de Mel Gibson :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles