Britney Spears : « Les membres de ma famille devraient être en prison pour ce qu’ils m’ont fait »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Britney Spears est enfin libre après une tutelle qui a duré treize ans. Elle a tenu à s’exprimer en vidéo sur Instagram à ce propos.

La chanteuse Britney Spears est enfin libre. Le 12 novembre dernier, sa tutelle mise en place en février 2008 a officiellement été levée. Pour l’interprète de « Baby One More Time », cette date marque la fin d’une vie gérée par son père, Jamie Spears, qui était son tuteur. L’artiste, soulagée, a tenu à s’exprimer en vidéo sur Instagram pour remercier ses fans et leur mouvement #FreeBritney, qui a permis d’alerter le monde sur ce qu’elle vivait. Si aujourd’hui Britney Spears savoure sa liberté retrouvée et souhaite avoir un nouvel enfant, elle est revenue dans ce post sur ce qu’elle a subi pendant toutes ces années. « J'étais sous tutelle depuis treize ans. C'est très long pour une situation que l'on ne souhaite à personne. Je suis juste reconnaissante, honnêtement, pour chaque jour qui passe, d’avoir récupéré les clés de ma voiture, d'être indépendante, de me sentir femme. » Elle explique sa satisfaction de pouvoir s’acheter ce qu’elle désire comme « des bougies », ou simplement de pouvoir « avoir de l’argent sur elle ». Elle souhaite désormais alerter sur les dérives de ce genre de mesure : « Je suis maintenant ici pour défendre les personnes qui ont de véritables handicaps et de vraies maladies. Je suis une femme très forte, alors je ne peux qu’imaginer ce que le système de tutelle a fait à ces gens. Espérons que ma petite histoire aura un impact et apportera des changements dans ce système...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles