Britney Spears obtient une injonction d’éloignement contre son ex-mari

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Hahn Lionel/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jeudi 9 juin, Britney Spears s’est mariée avec son compagnon Sam Asghari.

Après s’être fiancée avec son petit-ami Sam Asghari en septembre dernier, Britney Spears s’est mariée, jeudi dernier, avec son compagnon de longue date. Si elle s’apprêtait à vivre l’un des plus beaux jours de sa vie, entourée de ses proches, la chanteuse a bien failli voir son mariage viré au drame. L’ancien époux de la pop star, Jason Alexander, avec qui elle est restée mariée seulement 55 heures, a tenté de gâcher la cérémonie. En se filmant en direct sur Instagram, il a, en effet, essayé de s’introduire chez la chanteuse quelques heures avant l’union de cette dernière.

Trois ans d’éloignement

Lire aussi >> La vie amoureuse trépidante de Britney Spears

Lors de sa tentative d’intrusion, Jason Alexander a été maîtrisé par la sécurité après une altercation. Il a ensuite été arrêté puis placé en détention provisoire par les adjoints du shérif du comté de Ventura pour intrusion et vandalismes liées à ses altercations physiques avec la sécurité de la chanteuse. Lundi 13 juin, l’ex-mari de Britney Spears a plaidé non coupable lors de sa comparution devant la Cour supérieur du comté de Ventura. Le juge a finalement statué en faveur de l’interprète de « Baby One More Time » et de son nouveau mari.

Britney Spears a donc obtenu une prolongation de trois ans de son ordonnance d’éloignement contre Jason Alexander. Durant cette période, l’homme de 40 ans ne peut approcher ni entrer en contact avec la chanteuse....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles