Britney Spears remercie sa mère Lynne Spears pour son soutien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Hahn Lionel/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Britney Spears semble avoir enterré la hache de guerre avec sa mère Lynne Spears après des années de tension.

Ces derniers mois, la relation entre Britney Spears et sa mère Lynne était extrêmement tendue. En novembre 2021, la chanteuse s’en était prise violemment à sa mère dans un post Instagram qu’elle a depuis supprimé. La pop star avait accusé Lynne Spears d’être à l’origine de sa mise sous tutelle. « Mon père a peut-être commencé ma tutelle il y a treize ans… mais ce que les gens ne savent pas, c’est que c’est ma mère qui lui a donné cette idée. On ne me rendra jamais ces années. Elle a ruiné ma vie en secret », avait révélé Britney Spears.

Lire aussi >> Enfant star : Britney Spears, « Je ne suis pas parfaite, je suis humaine »

Vers une relation apaisée ?

Plus récemment, en avril dernier, l’interprète de « Baby One More Time », s’était une nouvelle fois attaquée à sa mère. Malgré tout, si Lynne Spears n’a pas été conviée au mariage de sa fille, le 9 juin dernier, elle avait tenu à la féliciter. « Tu es radieuse et tellement heureuse ! » avait-elle écrit, en ajoutant que ce mariage avait l’air magnifique et que c’était très beau de l’avoir fait chez elle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Les tensions entre les deux femmes semblent donc s’apaiser puisque, samedi 16 juillet, Britney Spears a remercié sa mère pour son soutien. La chanteuse a partagé une photo de Selena Gomez sous laquelle elle a d'abord rendu un doux...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles