Britney Spears sous tutelle : la justice l'oblige à garder son stérilet depuis 13 ans

·1 min de lecture

Un conte de fées qui a viré au cauchemar. En 1998, une chanteuse venue tout droit du Mississippi défraye la chronique avec un hit vendu à plus de huit millions d'exemplaires, Hit me baby one more time. Alors que les girls band perdent de leur fraîcheur, Britney Spears met un coup de pied dans la fourmilière et devient une star planétaire en seulement quelques semaines. Vingt ans plus tard, la maman de deux petits garçons aurait de quoi regretter sa success story... En effet, en 2007, la chanteuse, lassée de devoir vivre sa vie sous l'objectif à peine discrets de dizaines de paparazzi chaque jour, s'empare d'une tondeuse en pleine nuit dans un salon de coiffure et se rase la tête. En pleine dépression, Britney Spears sera placée sous la tutelle juridique de son père, Jamie Spears. Cependant, en 2021, cette tutelle n'a toujours pas été levée, de quoi ulcérer les fans de la chanteuse qui ont créé le hashtag #FreeBritney.

Mercredi 23 juin 2021, Britney Spears s'est rendue à Los Angeles où se tenait une nouvelle audience pour négocier les termes du contrat de sa tutelle. En effet, en couple avec Sam Asghari depuis maintenant cinq ans, la chanteuse aspire à plus de stabilité et de calme au sein de son foyer. Voire même agrandir la famille ! Une chose aujourd'hui impossible puisque Britney Spears a été contrainte de se faire poser un stérilet il y a treize ans, qu'elle ne peut aujourd'hui retirer. "Je veux pouvoir me marier et avoir un enfant. On vient de me dire, à l’instant, que sous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles