Brocolis : pourquoi il ne faut pas jeter le tronc et les tiges ?

© Akiko Ida

S’il a tendance à diviser les foules, le brocoli est en réalité l’un des légumes les plus sains. Pour réduire le gaspillage alimentaire et tirer un maximum de ses bienfaits nutritionnels, voici le guide ultime de ce légume vert aux branches fleuries.

On le sait tous : le brocoli est loin d’être le plus apprécié des légumes, pourtant, sa composition est irréprochable d’un point de vue nutritionnel. Très riche en nutriments, il contient de nombreuses vitamines excellentes pour la peau, la santé cardiaque mais aussi la prévention de plusieurs maladies. Les nombreuses fibres que renferment les brocolis, améliorent le transit intestinal ainsi que la santé générale du système digestif. Le petit chou vert constitue également un antioxydant majeur, qui contribue à purifier le sang en éliminant les toxines et radicaux libres. Consommer des brocolis de façon régulière favorise aussi la protection du système immunitaire, souvent affaibli lors des deux dernières saisons de l’année.

Pourquoi il ne faut pas jeter le tronc et les tiges d’un brocoli ?

Contrairement aux idées reçues, le tronc et les tiges du brocoli, ont autant d’intérêt gustatif que le reste du légume. Ces deux parties contiennent en effet les mêmes composants que la tête, et peuvent aussi être consommées. Pour réduire le gaspillage alimentaire et profiter entièrement des bienfaits du brocoli, on les décline à travers de nombreuses recettes réconfortantes. Les tiges n’ont pas nécessairement besoin d’être pelées, mais le tronc à l’inverse, doit être épluché afin d’en retirer les parties les plus coriaces.

Quelles recettes pour le tronc et les tiges d’un brocoli ?

On les glisse à souhait, dans les mêmes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi