Bronchectasie : définition, causes, symptômes, traitement de la dilatation des bronches

Cette maladie se caractérise par une dilatation, voire une destruction des voies respiratoires, autrement dit des bronches, chargées d’alimenter les poumons en air. Cette dilatation est irréversible, et empêche la bonne évacuation des sécrétions des bronches. Découvrez en quoi consiste cette pathologie, et ses causes, ses symptômes et ses traitements.

On désigne par le terme de bronchectasie une maladie respiratoire chronique, qui touche les enfants comme les adultes. Elle peut être localisée à une zone du poumon, ou s’être propagée à plusieurs zones du poumon : on parle alors, selon les cas, de bronchectasie locale ou diffuse. Elle peut de même affecter un seul poumon ou les deux (bronchectasie unilatérale ou bronchectasie bilatérale). Cette pathologie a été découverte au début du XIXe siècle par le docteur René-Théophile-Hyacinthe Laennec, par ailleurs inventeur du stéthoscope. Il a mis en évidence une dilatation pathologique des bronches, entraînant une accumulation de mucus au niveau de ces dernières.

Cette dilatation peut être localisée ou étendue, toucher une portion de bronche uniquement, ou la bronche entière. Cette dilatation et cette destruction des bronches sont provoquées par des inflammations multiples, dont la répétition a entraîné une perte d’élasticité, et donc une dilatation. Or, quand une bronche, voie respiratoire qui conduit l’oxygène aux poumons, est trop dilatée, elle s’encombre de mucus et de bactéries. En effet, les bronches sont tapissées de cils vibratiles, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles