Bronchiolite : les bons gestes pour éviter la contamination et protéger les plus jeunes

iStock / GeorgeRudy

5.565. C’est le nombre d’enfants de moins de deux passés aux urgences pour cause de bronchiolite au cours de la semaine du 7 au 13 novembre 2022, selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé publique France. L’épidémie se poursuit ainsi "à un niveau très élevé", est-il précisé.

Une virulence qui a des conséquences sur le fonctionnement des services pédiatriques à l'hôpital : de nombreux professionnels de santé déclarent n’avoir d’autre choix que de "trier" les patients. Dans une lettre ouverte au président de la République publiée par Le Monde, un collectif de personnels paramédicaux réclame ainsi "des mesures immédiates pour garantir la sécurité des enfants".

Face à la saturation des services pédiatriques et dans ce contexte particulièrement tendu, la prévention est plus que jamais de mise. Pour protéger les enfants de la bronchiolite, il existe des bons réflexes à connaître et à adopter.

La bronchiolite est une infection respiratoire d’origine virale et notamment causée par le virus respiratoire syncytial (VRS). Elle touche principalement les enfants de moins de deux ans et se transmet par la salive, la toux, les éternuements ou encore via les surfaces contaminées. Très contagieuse, la bronchiolite peut être transmise par des adultes porteurs asymptomatiques du VRS.

Pour limiter les risques de contamination, Santé publique France a rappelé les mesures d’hygiène à mettre en pratique au quotidien :

Vous êtes vous-même malade ? Santé publique France recommande de porter un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite