Le bronzage du périnée fait sensation sur TikTok (et c'est inquiétant)

Le "perineum sunning", ou bronzage du périnée. Cette drôle de pratique, et surtout, de pratique fort inquiétante, était tendance sur Instagram en 2021. Sur le réseau social, bien des internautes postaient alors des photos d'elles sur la plage, nues et jambes relevées, fesses au soleil, en pleine position de bronzage dudit périnée. Position censée combler les carences en vitamine D ou encore favoriser les vibrations... Mieux vaut en rire ?

Une absurdité qui malheureusement a su trouver son chemin jusque TikTok. C'est désormais sur cette plateforme très populaire auprès des jeunes que cette tendance initiée par l'influence américaine, Meagan Whitson ("Metaphysical Meagan") revient sur le devant de la scène, vidéos à l'appui. Une situation accablante pour les professionnels de la santé qui le rappellent volontiers : non, ce n'est pas sain. Du tout.

Une tendance critiquée

Parmi les médecins qui sur les réseaux sociaux tiennent à alerter une audience susceptible de perpétuer cette pratique, l'on trouve le Dr Linda J. Browne. Celle-ci, rapporte Santé Magazine, le détaille sans détour : "La peau de la zone du périnée est extrêmement sensible aux rayons UV du soleil, cela expose à des risques accrus de cancer des cellules squameuses de la peau, de mélanome, et de carcinome basocellulaire, la forme la plus courante de cancer de la peau".

De bons (et de vrais) arguments pour ne pas faire n'importe quoi avec son corps sous prétexte de buzz. "On n'ose imaginer les ravages d'un coup de soleil sur cette partie intime du corps, et les dégâts à long terme causés par les rayons UV", prévient à juste titre Libération, en s'appuyant sur les réflexions médicales de la dermatologue américaine Carin Dermie. CQFD.

Retrouvez cet article sur Terrafemina