Bruno Le Maire annonce que les prix de 5000 produits n’augmenteront pas ou baisseront

Alors que cette rentrée est marquée par une vive inflation, Bruno Le Maire a annoncé avoir conclu un accord avec des industriels réunis à Bercy.

CONSOMMATION - Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi 31 août que le prix de 5000 références en magasins n’augmenterait pas ou baisserait et que les négociations entre industriels et supermarchés pour 2024, qui débutent normalement en fin d’année, allaient être anticipées. Le patron de Bercy a annoncé qu’un accord « global » avait été conclu avec les industriels et les supermarchés, pour casser cette « spirale inflationniste ».

Le ministre a également évoqué « le passage par la voie législative pour s’assurer que les engagements sont tenus », et notamment des contrôles de la représsion des fraudes.

L’objectif du gouvernement est d’obtenir « des baisses de tarifs dès le mois de janvier 2024 », a déclaré le ministre de l’Économie sur France 2 au terme de réunions avec les acteurs de la chaîne alimentaire française mercredi et jeudi.

Bruno Le Maire s’en est en outre pris à des industriels qui à ses yeux « pourraient faire beaucoup plus » contre la flambée des prix, citant les géants Unilever, Nestlé ou Pepsi. « Stop aux arnarques », a également lancé le ministre en évoquant la taille des Kiri qui changent. Il a en revanche salué des industriels ayant « joué le jeu » en annonçant des baisses de prix, comme le spécialiste des pâtes alimentaires Barilla ou le géant des huiles Avril.

Interrogé sur les leviers à la disposition du gouvernement, le patron de Bercy a exclu le blocage des prix, qui juge-t-il « conduit à la pénurie ».

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Clément Beaune veut instaurer un prix minimum pour les billets d’avion en Europe

Zara lance Pre-Owned : comment fonctionne cette plateforme de seconde main ?

VIDÉO - Le Maire veut baisser les impôts pour soutenir l'économie et augmenter les recettes de l'Etat