Bubble tea : cette boisson tendance pourrait bien vous rendre addict au sucre

©Getty Images / visualspace

Difficile ces derniers temps de passer à côté du bubble tea. Mélange de thé et de perles de tapioca, de nombreuses personnes ont déjà craqué pour cette tendance. Pourtant, le sucre contenu dans cette boisson pourrait s’avérer dangereux pour la santé. Décryptage.

C’est la boisson dont tout le monde parle en ce moment et qui fait fureur sur les réseaux sociaux : le bubble tea a le vent en poupe ces derniers temps. Ce mélange d’origine taïwanais, fait fureur chez les jeunes. Le bubble tea est réalisé avec du thé vert ou noir, mélangé parfois à du lait ou à du sirop. Mais l’ingrédient qui fait sa réputation n’est autre que les perles de tapioca, que l’on peut croquer en même temps que l’on déguste cette boisson.

À lire aussi >> 8 signes qui montrent que vous mangez trop de sucre

C’est à vous d’adapter ce breuvage selon vos envies et de choisir le parfum de votre thé, sirop et perles de tapioca. Pêche, mangue ou encore fruit de la passion… vous avez le choix. Ces parfums acidulés et sucrés ont su séduire et rendent rapidement addict. C’est justement le problème de cette boisson. En effet, plusieurs médias ont déjà alerté sur ses effets néfastes. Entre problèmes de santé et addiction au sucre, le bubble tea ne serait peut-être pas idéal.

Le sucre omniprésent dans le bubble tea ?

Si le goût des bubble tea est doux et sucré, cette boisson est aussi composée de plusieurs additifs comme des gélifiants, édulcorants, conservateurs ou encore arômes artificiels. La diététicienne et consultante en nutrition Sarah José, s’est d’ailleurs confiée au « Parisien » pour alerter sur la situation : « la quantité de sucre pouvant être présente dans le bubble tea présente un risque. Si...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles