Budget : comment calculer son "reste à vivre" ?

© Getty Images/iStockphoto

Avant de vous accorder un crédit immobilier ou à la consommation, votre banquier détermine votre reste à vivre et votre taux d’endettement. Cela permet d’évaluer votre capacité à emprunter et jusqu’à quel montant.

Le reste à vivre est la manière d’estimer le niveau de vie d’un foyer. Il se définit par la somme qu’il vous reste à la fin du mois, une fois que toutes vos charges sont payées. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour définir le reste à vivre.

En revanche, le reste à vivre ne prend pas en compte les dépenses du quotidien : alimentaires, tabac, carburant, loisirs, etc.

Pour calculer votre reste à vivre vous devez respecter quelques étapes et appliquer une formule assez longue, mais plutôt simple. Pour commencer, vous devez, dans l’ordre :

1) Déterminer et additionner tous les revenus de votre foyer.

2) Déterminer et additionner toutes les charges du ménage.

3) Soustraire ensuite la somme des charges à celle des revenus de votre foyer.

Vous obtenez ainsi un montant qu’il faut diviser par le nombre de personnes vivant dans votre foyer pour connaître votre reste à vivre à la fin du mois.

La formule du calcul du reste à vivre est donc = (Revenus du foyer – Charges du ménage) ÷ nombre de personnes vivant dans le foyer.

Pour qu’un reste à vivre soit considéré comme correct par votre banquier, il doit rester, à la fin du mois, au moins 400 € à chacune des personnes vivant chez vous. Au-delà, la banque estimera que votre reste à vivre est élevée. En deçà, votre capacité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite