Budget, espace, température : tous les conseils pour constituer une cave à vin idéale

© Illustrations Éric Giriat

Septembre est là : on affûte ses crayons, prépare ses cahiers et son cartable. Pourquoi ne pas en profiter pour se (re)faire une belle cave à vin ? Que vous ayez de la place ou non, un budget plus ou moins confortable, voici toutes nos astuces et quelques belles bouteilles pour vous y aider.

Avant de choisir des bouteilles, il faut établir un plan. D’abord, parlons espace et conservation. Le vin, s’il a vocation à être dégusté plus tard, doit être gardé en cochant les cases suivantes : à l’abri de la lumière, dans des conditions de températures stables – idéalement entre 10 et 14° sans trop de variations (le yoyo, c’est bon pour tata, pas pour les vins) –, avec un fort taux d’humidité nécessaire, notamment pour les bouchons, et le tout dans un lieu sans vibration.

Espace et conservation

Option n° 1 : la cave parfaite

Sol en terre battue, degré d’humidité et température stables à l’année : bravo, vous avez décroché le jackpot ! Vous pourrez y garder tous vos trésors, à l’horizontale pour la plupart des flacons, et cela sur de longues périodes sans trop de souci. Pour aménager un coin idéal, différentes solutions s’offrent à vous. Étagères en métal ou en bois, blocs de béton… presque tous ces rangements sont modulables à souhait.

Option n° 2 : l’entre-deux

Vous avez un local, certes, mais qui ne remplit pas tous les critères. Pas de panique ! Une cave trop sèche peut gagner en humidité simplement en disposant des graviers au sol, que vous prendrez soin d’arroser de temps à autre, voire en plaçant ces graviers dans des bacs. La cave à vin électrique est aussi un bon investissement : mais pensez avant à bien estimer le nombre de bouteilles à y entreposer, histoire de ne pas avoir de regrets.

Option...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi