Bugatti Chiron pur sport & Andy Wallace, l’homme qui roulait plus vite que son ombre

·1 min de lecture

Pilote d’essai chez Bugatti depuis 2011, cet ancien vainqueur des 24Heures du Mans vit un rêve éveillé. Débonnaire, le sexagénaire britannique a fait de la haute vitesse son quotidien.

Paris Match. Que ressent-on lorsqu’on accélère avec la Bugatti Chiron?
Andy Wallace. C’est très impressionnant. Rouler à 400 km/h est assez anecdotique, mais la sensation d’accélération, elle, est sans comparaison. La voiture dispose d’un tel grip qu’elle vous propulse avec une violence inouïe. C’est unique.

Lire aussi:Bugatti Chiron: une supercar vers l'infini et au-delà

En 2019, vous avez établi un nouveau record du monde de vitesse avec la Chiron Super Sport 300+ à 490km/h...
J’ai beau avoir roulé plus de 200000 kilomètres en Chiron, je n’oublierai jamais les 8,8 kilomètres de ligne droite du circuit d’Ehra-Lessien (Basse-Saxe). Elle semble interminable, mais, à 490 km/h, elle paraît trop courte. À cette vitesse, vous parcourez un kilomètre en 7 secondes, soit 140 mètres à la seconde, et vous videz les 100 litres du réservoir en moins de 7 minutes. Avec un peu plus de distance, j’aurais sans doute pu passer la barre des 500 km/h.

La voiture dispose d’un tel grip qu’elle vous propulse avec une violence inouïe.
La voiture dispose d’un tel grip qu’elle vous propulse avec une violence inouïe.

La voiture dispose d’un tel grip qu’elle vous propulse avec une violence inouïe. © Tobias Kempe

En quoi consiste l’exploit sur le plan(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles