Burn After Writing : quel est ce livre en tête des ventes où « il n'y a rien à lire » ?

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

Star des réseaux sociaux, le livre « Burn after writing » caracole en tête des ventes depuis plusieurs semaines maintenant. Pourtant, ses pages sont peu noircies de texte, et son auteure inconnue en France.

Personne ne parle de ce livre, et pourtant, les lectrices (surtout elles) l'achètent en masse : « Burn after writing » montre le fossé entre médias traditionnels et succès viral sur les réseaux sociaux. L'ouvrage, dont le titre original en anglais a été conservé (signifiant : « À brûler après écriture »), est signé d'une inconnue, la Britannique Sharon Jones.

Sorti le 4 mars, il trônait mardi en tête des ventes de livres sur Amazon France, depuis quatre semaines déjà selon l'éditeur. Il était aussi en tête de la catégorie essais lors de la semaine du 29 mars au 4 avril (et sixième meilleure vente toutes catégories confondues), selon Edistat.

>>> À lire également « Comment devient-on une star grâce à TikTok ? »

Le concept est simple : un questionnaire de Proust géant, multitude d'interrogations plus ou moins profondes, auxquelles on répond en écrivant directement sur les pages. Depuis « La chose la plus difficile que j'aie jamais réalisée » jusqu'à « Ce qui me fait frissonner de plaisir », en passant par « Le responsable de ma plus grande blessure ». Et ça marche si fort que l'ouvrage est tombé momentanément en rupture de stock. Amazon évoque un délai d'une à deux semaines pour le recevoir. L'éditeur, Contre-Dires (groupe Guy Trédaniel), n'avait pas complètement anticipé ce succès : en un mois il a vendu tout son stock initial de 120.000 exemplaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi