Le burn out moral, quand la toxicité de notre environnement de travail nous épuise

© CSA Images / skynesher - Getty

Alors qu'un sondage OpinionWay montrait en 2020 que 45 % des salariés français ressentent de la détresse psychologique, une nouvelle forme d'épuisement professionnel s’est peu à peu développée dans les entreprises : l’épuisement moral. 

Une étude, publiée en mai 2022 et menée par l’Université de Sheffield pour les cabinets de conseil Affinity Health et Softer Success a révélé comment le burn out moral, entraîné par une blessure morale, causée elle-même par certains types d’évènement professionnels, pouvait s’avérer "traumatisant" pour les salarié.es et ainsi avoir des répercussions sur leur travail.

Un travail en désaccord avec ses valeurs et idéaux 

Alors que l’INRS définit l’épuisement professionnel comme “l’ensemble de réactions consécutives à des situations de stress professionnel chronique dans lesquelles la dimension de l’engagement est prédominante”, l’épuisement moral se produit, lui, lorsque son travail n’est plus en accord avec ses valeurs et idéaux

Que ce soit dû à un environnement de travail toxique, à un sentiment d’injustice,...


Lire la suite

Plus de "MC@work" :