• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cécile Bois : la star de "Candice Renoir" révèle pourquoi elle a refusé une augmentation de salaire

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tête d'affiche de la série policière à succès Candice Renoir depuis son lancement sur l'antenne de France 2 le 19 avril 2013, Cécile Bois a une nouvelle fois repris son rôle pour la prochaine saison inédite de la fiction, qui débutera vendredi 3 septembre 2021, à partir de 21h05 sur la chaîne publique. À ce titre, la comédienne était présente le même jour dans les studios de Sud Radio, afin d'évoquer les nouvelles aventures de son personnage durant l'émission présentée par Valérie Expert. Au cours de son interview, l'actrice, qui s'est récemment confiée sur l'avenir de Candice Renoir à l'antenne, a révélé avoir refusé une augmentation de salaire pour jouer dans la 10e saison de la série.

"Bien sûr, il y a eu une augmentation de salaire mais pas colossale parce qu'on reste sur France 2. Très raisonnablement", a lancée l'épouse de Jean-Pierre Michaël, avant d'apporter quelques petites précisions. "Pour la saison 10, j'ai refusé une augmentation pour qu'ils mettent l'augmentation de mon cachet sur la qualité de la série. Je ne suis pas vénale. Et Raphaël Lenglet [qui joue le rôle d'Antoine Dumas dans la fiction, ndlr.] a fait la même chose ! On ne l'a pas refusé, on ne l'a pas réclamé", a souligné Cécile Bois. Au cours de ce même entretien, la comédienne est aussi revenue sur sa lutte contre le coronavirus, après avoir été infectée en 2020.

Après avoir vécu un long calvaire, l'actrice semble enfin s'être totalement remise du Covid-19. Elle a ainsi profité de son passage sur l'antenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles