Cédric Jubillar : cette attitude séductrice qu'il avait lors de la marche blanche

·1 min de lecture

L’enquête concernant la disparition de Delphine Jubillar avance enfin. Mercredi 16 juin 2021, six mois après son dernier signe de vie — dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 — son mari Cédric Jubillar a été placé en garde à vue avant d’être mis en examen pour "meurtre aggravé" deux jours plus tard. Le jeune artisan est aujourd’hui derrière les barreaux, en détention provisoire à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse. Les enquêteurs, qui surveillaient en réalité de près le père de famille depuis le début de l’affaire, pense qu’il aurait pu tuer la jeune infirmière à la suite d’une dispute conjugale qui aurait éclaté ce soir-là. Cédric Jubillar aurait eu du mal à supporter que sa femme, dont il était en en train de divorcer, avait un amant avec qui elle comptait refaire sa vie…

Avant d’être interpellé par les policiers sur son lieu de travail, Cédric Jubillar semblait totalement hors de cause. Malgré les nombreuses accusations et critiques dont il faisait l’objet, le mari de Delphine avait répondu présent lors des différents événements organisés pour rendre hommage ou rechercher Delphine Jubillar, comme la grande battue du jeudi 23 décembre 2021 ou encore la marche blanche organisée par ses collègues de la clinique Claude Bernard d’Albi. Cédric Jubillar y avait assisté, accompagné de son petit garçon de 6 ans, Louis.

Lors de ce rassemblement qui avait réuni pas moins de 70 personnes, Cédric Jubillar aurait toutefois eu un comportement assez étrange selon le magazine Paris (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles