Cédric Jubillar : cette audience importante qui pourrait être décalée

·1 min de lecture

Jean-Baptiste Alary, Emmanuel Franck et Alexandre Martin, les trois avocats de Cédric Jubillar, ont décidé de faire appel de son placement en détention provisoire. Suspecté d'avoir tué sa femme Delphine Jubillar, l'artisan peintre de 33 ans a été mis en examen puis emprisonné à l'isolement à la prison de Seysses, vendredi 18 juin 2021. Une mesure jugée excessive par ses conseils. "Les enquêteurs savent que tout cela est très léger. En attendant, là, il y a quelqu'un qui dort en prison, et ça, ça me choque !", avait assuré maître Jean Baptiste Alary, dans les colonnes du Point jeudi 24 juin 2021. Les gendarmes chargés de l'enquête se sont pourtant basés sur plusieurs indices, tels que la présence d'une couette dans la machine à laver lors de leur arrivée dans la maison des Jubillar la nuit de sa disparition, le nombre de pas effectués cette même nuit par le père de famille (calculés à l'aide du podomètre de son téléphone), ou encore les déclarations de Louis, leur fils de 6 ans, pour l'interpeller sur son lieu de travail mercredi 16 juin 2021.

Cet appel devait être examiné mardi 29 juin 2021, mais il sera certainement décalé d'une semaine selon les informations du Parisien datées du lundi 28 juin 2021. Les avocats de Cédric Jubillar auraient en effet demandé un report "faute d’avoir eu le temps de prendre connaissance de l’ensemble de la procédure".

L'audience pourrait donc finalement avoir lieu mardi 6 juillet 2021. De précieux jours en plus qui pourraient leur permettre de construire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles