Cédric Jubillar, bientôt sorti de prison ? La décision du juge dévoilée

·1 min de lecture

Une décision très attendue par ses trois avocats. Le 21 septembre 2021, la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Toulouse a décidé que Cédric Jubillar, placé en détention provisoire depuis le 18 juin pour "homicide volontaire sur conjoint", resterait en prison jusqu'à nouvel ordre. Mes Emmanuelle Franck, Jean-Baptiste Alary et Alexandre Martin avaient demandé la remise en liberté de leur client, affirmant que les éléments à charge inscrits dans le dossier ne permettaient pas de maintenir un homme en prison. Un argument balayé d'un revers de main par le juge des libertés et de la détention. De plus, ce dernier a décidé que le placement à l'isolement de Cédric Jubillar à la prison de Seysses serait prolongé de trois mois pour des "raisons de sécurité". Une décision inacceptable pour Me Alary, comme l'explique La Dépêche le même jour.

Interrogé au sujet du placement à l'isolement de Cédric Jubillar prolongé de trois mois, Me Jean-Baptiste Alary répond : "Il est toujours à l'isolement et cette décision a été maintenue pour une durée de trois mois au prétexte qu'on n'est pas capable aujourd'hui d'assurer son enfermement individuel. Ce sont des conditions d'incarcération qui sont exceptionnelles et qui dérogent au droit commun, ce qui est parfaitement anormal", a-t-il déclaré.

Trois mois en arrière, ce dernier avait pointé du doigt les conditions sanitaires jugées déplorables de la cellule de son client. Un point que l'avocat a évoqué lors de l'audience : "Il conviendrait maintenant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles