Cédric Jubillar : une cagnotte en ligne pour financer ses dépenses en prison crée la polémique

·1 min de lecture

"J'ai besoin de votre aide", a écrit Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, sur la plateforme Leetchi. Et pour cause, le 18 juin 2021, l'homme de 34 ans, soupçonné d'avoir tué sa femme Delphine Jubillar, était placé en détention provisoire à l'isolement de la prison de Seysses. Une incarcération que le prévenu aurait du mal à supporter, notamment à cause du manque de moyens qui l'empêche de se nourrir correctement. Mais pas que. Lors d'une interview accordée à Femme Actuelle en août, Séverine avait évoqué le coût des cigarettes, mais aussi celui des appels passés à l'extérieur. Le détenu aurait d'ailleurs perdu plusieurs kilos depuis son arrivée à la maison d'arrêt. Le 13 septembre, celle qui se dit prête à tout pour défendre Cédric Jubillar a mis en ligne une cagnotte pour récolter des fonds.

"J'ai besoin de votre aide aujourd'hui. Cédric a besoin de cantiner tous les jours et pour cela je vous demande de me venir en aide pour subvenir à̀ ses attentes. Pour ceux qui le désirent, une cagnotte est ouverte", a écrit Séverine en description. Et de conclure : "L'argent déposé sera transmis directement à la prison de Seysses. Je vous remercie d'avance pour votre dévouement envers lui. Chacun participe du montant qu'il souhaite".

Cependant, une fois en ligne et relayée sur les réseaux sociaux, la cagnotte Leetchi a provoqué l'indignation de nombreux internautes : "Il faut que cette cagnotte soit saisie par la Justice et que le montant soit reversé à la famille Aussaguel", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles