Cédric Jubillar dépendant à la drogue : les confidences de sa nouvelle compagne

·1 min de lecture

Des éléments à charge qui se multiplient... Six mois après la disparition mystérieuse de son épouse, Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans et mère de deux enfants, l'étau se resserre autour de Cédric Jubillar. Mis en examen puis incarcéré à la prison de Seysses pour "homicide volontaire par conjoint" le 18 juin 2021, le peintre-plaquiste continue de nier sa responsabilité dans la disparition de sa femme. Pourtant, comme l'a dévoilé le procureur de Toulouse lors d'une conférence de presse, de nombreux éléments étranges et contradictoires ont alerté les enquêteurs. Une conférence de presse durant laquelle Dominique Alzéari a également évoqué la consommation de drogues du prévenu. Mais là encore, deux versions s'affrontent.

Lors de la conférence de presse du 18 juin 2021, Dominique Alzéari affirmait que les travaux de la maison des Jubillar ont été ralentis par le caractère "aléatoire" des emplois du père de famille mais aussi par des dépenses importantes de "produits stupéfiants très chers". Une information démentie par l'avocat de Cédric Jubillar mais confirmée par Séverine, la nouvelle compagne du suspect numéro un, dans les colonnes du Parisien : "Son truc, c’était le cannabis, l’herbe et le CBD. Mais jamais les drogues dures. En fait, il fume toute la journée et cela lui coûte beaucoup d’argent. Mais je ne l’ai jamais vu amorphe. Au contraire, fumer lui donne de l’énergie", avait-elle confié le 18 juin dernier.

Toujours dans le quotidien, la jeune femme, entendue plusieurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles