Cédric Jubillar a perdu la garde de ses enfants : ce qu'ont trouvé les services sociaux à son domicile

·1 min de lecture

Une famille énigmatique. Alors que les gendarmes de Cagnac-les-Mines clôturent leur septième mois de recherche dans l'affaire Jubillar, les deux enfants de l'infirmière disparue, âgés de 2 et 6 ans, tentent de retrouver une vie normale chez leur tante. Et pour cause, le 18 juin 2021, Cédric Jubillar, marié à Delphine Jubillar depuis huit ans, a perdu la garde de ses enfants suite à sa mise en examen pour "homicide volontaire sur conjoint". Selon le procureur de Toulouse, ce dernier aurait livré des explications "mensongères" et "contradictoires". Du côté des services sociaux, même constat : le père de famille n'offrait pas des conditions favorables au bon développement de ses enfants, ni leur sécurité. Un bilan évoqué par Le Nouveau Détective le 4 août 2021 et confirmé par Le Parisien le 25 juin 2021.

En effet, lors de l'audience du 25 juin 2021, au cours de laquelle la juge des enfants au tribunal d'Albi devait statuer sur le placement des enfants, l'environnement familial des Jubillar a été vivement critiqué par les assistantes sociales : "Dans le courant du mois d'avril, elles avaient reproché au père de famille un aménagement relativement spartiate des chambres des enfants", peut-on lire dans Le Parisien. Mais ce n'est pas tout. Les services sociaux ont également noté plusieurs problèmes de sécurité à l'extérieur de la maison. "Non, le balcon n’a pas de garde-corps. Oui, le jardin est jonché de morceaux de ferraille tranchants. Une des chambres d’enfant n’est pas terminée, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles