Cédric Jubillar : rats, cafards, manque d'hygiène... sa prison épinglée

·1 min de lecture

Dominique Simonnot a fait un étonnant constat. Du lundi 31 mai au vendredi 11 juin 2021, la responsable du Contrôleur générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) s'est rendue dans le centre pénitentiaire de Seysses près de Toulouse afin d'évaluer les conditions de vie des prisonniers. Et le résultat est glaçant. Dans le rapport publié mardi 13 juillet 2021 par le Journal Officiel, elle fait part des nombreux dysfonctionnements que rencontre la prison. Et pour cause, cette dernière accueille près de deux fois plus de détenus que prévu, environ 200 dorment sur les matelas qui jonchent le sol plutôt que dans des lits. Pire encore, ils doivent cohabiter avec les cafards, les rats et même les punaises. Évidemment, cet environnement on ne peut plus hostile n'aide pas les détenus à se comporter correctement, la violence est de plus en plus présente au sein de l'établissement. Dans son rapport rédigé après la visite de onze contrôleurs sur la période du lundi 31 mai au vendredi 11 juin 2021, Dominique Simonnot, ancienne journaliste du Canard Enchaîné et de Libé fait le constat "d’un nombre important de dysfonctionnements graves qui permettent de considérer que les conditions de vie [des détenus] sont indignes". Le texte pointe ensuite la responsabilité de l'administration pénitentiaire et des magistrats notamment suite à un faible taux de libération "de l'ordre de 1 à 3%".

Et parmi les détenus, on retrouve Cédric Jubillar, mis en examen depuis le vendredi 18 juin 2021 et soupçonné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles