Cédric Jubillar : ce site de rencontres coquines sur lequel était inscrit le mari de Delphine Jubillar

·1 min de lecture

Six mois après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar – qui n’a plus donné signe de vie depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020 – l’enquête avance. Mercredi 16 juin 2021, Cédric Jubillar – surveillé de près par la police depuis le début des investigations – a été placé en garde à vue. Deux jours plus tard, le mari de l’infirmière disparue a finalement été conduit devant un juge, qui a décidé de le mettre en examen pour “meurtre aggravé”. Placé en détention provisoire dans la foulée – une décision à laquelle son avocat souhaite faire appel – l’artisan plaquiste de 33 ans a donc été transféré dans la maison d’arrêt de Seysses, à une centaine de kilomètres de Cagnac-les-Mines. La théorie des enquêteurs est que Cédric Jubillar aurait tué son épouse (dont le corps n’a pas été retrouvé) après une violente dispute au sujet de son amant, avec qui elle avait l’intention de refaire sa vie.

L’on sait en effet que le couple Jubillar (qui vivait encore sous le même toit) battait de l’aile depuis des mois, bien avant la disparition de Delphine. L’infirmière de 33 ans avait par ailleurs entamé les démarches pour un divorce. Mais il semblerait que Cédric Jubillar – qui a depuis débuté une histoire avec une autre femme prénommée Séverine – vivait lui aussi des aventures extraconjugales de son côté. Mercredi 23 juin 2021, La Dépêche a révélé une nouvelle information : le mari de Delphine Jubillar était inscrit sur un site de rencontres coquines. Il fréquentait en effet l’application Badoo, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles