Cédric Jubillar va-t-il rester en prison ? La décision de la Cour d'appel dévoilée

·1 min de lecture

Jeudi 8 juillet 2021, après deux jours de délibérations, la cour d’appel de Toulouse a finalement rejeté la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar. Ses avocats avaient en effet déposé une requête mardi 6 juillet, afin que le tribunal révoque le placement en détention provisoire du jeune homme de 33 ans. Contrairement à ce qu’espéraient les magistrats – qui argumentaient sur un manque de “preuves réelles” contre leur client – la justice a décidé de se ranger du côté de l’avocat général, qui avait requis le maintien en prison du prévenu. Comme l’avait expliqué maître Jean-Baptiste Alary dans une interview à Femme Actuelle en juin 2021, le but de cette audience était notamment de “démonter un par un tous les éléments avancés par le procureur de la République de Toulouse lors de sa conférence de presse”.

“On a un meurtre sans corps et on part du postulat que Delphine Jubillar est morte, c’est déjà une difficulté. Et quand bien même on admettrait cette hypothèse, il n’y a rien qui permette de rattacher cela à la participation de son époux”, a-t-il par ailleurs déploré à la sortie du tribunal, comme le rapporte BFMTV jeudi 8 juin 2021. Et son confrère, Maître Alexandre Martin, d’ajouter : “La cour énonce comme une vérité la thèse selon laquelle il est impossible que Delphine Jubillar ait disparu dans d’autres conditions, c’est-à-dire dans le cadre d’une mauvaise rencontre. Nous avons exposé des pistes qui peuvent laisser penser qu’elle a rencontré un rôdeur, ces pistes n’ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles