Céline Dion révèle avoir frôlé la mort avant son diagnostic : "J'aurais pu aller me coucher et arrêter de respirer"

Celine Dion at the Grammy awards February 2024 Getty
Celine Dion at the Grammy awards February 2024 Getty


Céline Dion a pris une dose presque fatale de Valium alors qu'elle luttait pour contrôler les symptômes du syndrome de la personne raide.
La chanteuse de 56 ans a appris en 2022 qu'elle souffre de cette maladie rare, laquelle provoque des raideurs musculaires et des spasmes douloureux, mais elle luttait contre les effets de la maladie depuis 20 ans après avoir commencé à en montrer les signes au début des années 2000. Lors d'une interview avec nos confrères du magazine People, la star a admis qu'elle comptait sur le sédatif Valium pour contrôler sa douleur mais qu'elle a fini par prendre des doses élevées qui auraient pu lui couter la vie.
Évoquant son premier spasme musculaire survenu lors d'une tournée en Allemagne, Céline s'est souvenue : "J'ai pris mon petit-déjeuner et j'ai soudainement commencé à ressentir un spasme. Mes exercices vocaux ont aggravé la situation... Nous avons commencé par deux milligrammes [de Valium] pour voir si cela pouvait aider, puis 2,5, puis 3, puis 15 et 50 [et plus tard 90 milligrammes pour tenir jusqu'au bout d'une représentation]. Cela aurait pu être fatal. Je ne me suis pas posé de questions sur le niveau, car je ne connais pas la médecine. J'ai pensé que ça allait aller. Cela a marché pendant quelques jours, quelques semaines, et soudainement ça ne marchait plus. Je n'ai pas compris que j'aurais pu aller me coucher et arrêter de respirer. Et vous apprenez - vous apprenez grâce à vos erreurs".