Céline Dion : son tendre souvenir avec René Angélil aux JO d’Atlanta, il y a 25 ans

·1 min de lecture

Sur Instagram, Céline Dion s’est remémoré un bel instant de sa carrière : son concert aux JO d’Atlanta de 1996. A ses côtés, son époux René Angélil, à qui elle rend hommage en photo.

Pas une seconde ne passe sans que Céline Dion ne pense à René Angélil. Vingt-cinq ans après son concert pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’Atlanta, la diva s’est remémoré ce moment magique, passé aux côtés de son défunt mari. « 25 ans aujourd’hui », écrit la star sur une story avant de mentionner les hashtags #TenYearsOfCelineDion et #ThePowerofADream, la chanson qu’elle avait interprétée sur scène pour inaugurer l’évènement, devant un public de 100 000 personnes. Présent à ses côtés, son manager et âme sœur, René Angélil. Une photo vintage partagée dans la story Instagram de la chanteuse, qui ajoute également un lien vers sa performance mythique de l’époque.

Lire aussi : Couple de légende : Céline Dion et René Angélil, pour qu’ils s’aiment encore

Capture d’écran 2021-07-20 à 12.47.03
Capture d’écran 2021-07-20 à 12.47.03

Capture d'écran @celinedion/Instagram

L’amour fou de Céline Dion pour René

En 2016, René Angélil était emporté par un cancer, à 73 ans. Un deuil presque impossible pour Céline Dion et ses trois enfants, René-Charles et les jumeaux Nelson et Eddy. Aujourd’hui âgés de 20 et 10 ans, les garçons de l’artiste rendent continuellement hommage à leur père. « Tu es dans nos cœurs et dans nos vies pour toujours », écrivait leur mère dans un post Instagram commémoratif. Un message touchant signé par les trois enfants de l’agent canadien. Un an après la mort de son père, René-Charles partageait lui aussi un superbe portrait de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles