Florence Foresti "écœurée" : ce qu'elle a fait après la cérémonie des César 2020

C’était une soirée que l’on oubliera pas de sitôt. Comme rarement avant, la cérémonie des César 2020 était plus que tendue. Entre les coups de gueule des stars et les associations féministes qui militaient devant la salle Pleyel de Paris, l’ambiance n’était pas très festive. Après les trois récompenses attribuées à Roman Polanski pour le film J’accuse, - à savoir, le Meilleur Réalisateur, les Meilleurs costumes et la Meilleure adaptation - les femmes se sont révoltées. Alors qu’Adèle Haenel s’est emportée et a crié “la honte” tout en quittant précipitamment les lieux, Florence Foresti a décidé de ne pas remonter sur scène. La maîtresse de cérémonie, qui a d’ailleurs improvisé deux sketchs qui n’étaient pas prévus, a clôturé la remise des prix par un simple mot : “écoeurée”, posté sur son compte Instagram. L’humoriste de 46 ans a pourtant touché un très gros cachet pour cette performance, bien qu’elle n’ait pas hésité à révéler sa colère en coulisses face aux dirigeants de Canal+.

Florence Foresti danse à l’after-party des César

Mais Florence Foresti n’avait pas l’intention de terminer sur une mauvaise note. Comme le révèlent nos confrères de Paris Match, elle s’est ensuite rendue à un after et a donc décidé de “ne pas bouder dans son coin”. En effet, le magazine, en kiosques le jeudi 5 mars 2020, dévoile ce que l’humoriste a fait de la fin de sa soirée. Plusieurs heures après la fin de la cérémonie qui a tant fait parler, Florence Foresti est allée décompresser sur la piste de danse. Comme beaucoup d’autres célébrités, la maîtresse de cérémonie était invitée à la Party d’Albane Cleret. “C'est là que le gratin du cinéma a l'habitude de finir la soirée”, explique Paris Match. Depuis maintenant quinze ans, la fondatrice de l’agence de communication spécialisée dans le cinéma et le luxe, Albane Cleret, se charge de prolonger la soirée et de célébrer les César avec les plus grandes stars. Cette after-party se déroule bien évidemment après le traditionnel dîner de gala qui

(...) Cliquez ici pour voir la suite