César : Jean-Pascal Zadi défend la cérémonie et répond à Éric Naulleau

·1 min de lecture

Très et même trop politique, un "suicide collectif"... les critiques n'y sont pas allées de main morte pour décrire la cérémonie des César 2021, qui récompensait le meilleur du cinéma français dans un contexte difficile pour le secteur, mis sous cloche à cause du Covid-19. Des attaques injustes pour l'acteur et réalisateur Jean-Pascal Zadi qui défend au micro de Philippe Vandel dans Culture Médias la 46e cérémonie des César, où il a reçu le prix du meilleur espoir masculin pour son rôle dans Tout simplement noir. Un film qu'il a coréalisé avec John Wax. "Je suis super fier d'être dans un pays dans lequel on peut s'exprimer librement", se réjouit-il au contraire.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Je suis super fier d'être dans un pays où une femme peut venir parler de la condition de la femme, une autre peut venir se mettre toute nue et lancer son message, moi qui arrive avec mon message, voir Fathia Yousouf recevoir le prix meilleur espoir féminin à 14 ans", détaille Jean-Pascal Zadi. "Cela démontre vraiment que l'on a la chance de vivre dans un pays où on peut s'exprimer, où on est libres. On est dans un pays où il y a une crise politique et sociale, évidemment que les artistes se sentent concernés et s'expriment sur ce sujet."

Son film présenté à Emmanuel Macron

Sur scène, le réalisateur de Tout simplement noir a rendu hommage à Adama Traoré. Une intervention très remarquée et t...


Lire la suite sur Europe1