"C'était assez fou" : Gauvain Sers raconte ses 1ères parties des concerts de Renaud

·1 min de lecture

"Salut c'est Renaud, le chanteur". C'est grâce à un coup de fil de chanteur à chanteur que Gauvain Sers va faire les premières parties de Renaud. D'abord embauché pour 10 dates, il en fera finalement 75. Un souvenir précieux qui a lancé sa carrière, comme il le raconte mercredi au micro d'Anne Roumanoff et sa bande dans l'émission Ça fait du bien. "C'est lui qui m'a appelé directement, avec sa voix très particulière", se souvient ainsi le jeune chanteur, qui à d'abord cru à une blague d'un ami.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

"Renaud était tombé sur une de mes chansons un peu par hasard, la chanson Pourvu, et elle lui a beaucoup plu", précise-t-il. "Il a voulu en écouter une deuxième, et une demi-heure après, il m'appelait. C'était assez fou."

"Si cela m'arriverait aujourd'hui, je flipperais beaucoup plus"

La décision de Renaud est d'autant plus surprenante qu'il la prend trois jours avant son concert au Zénith. "Je n'ai pas eu trop le temps de comprendre ce qui se passait qu'on était déjà en train de jouer", sourit Gauvain Sers. Mais le chanteur a tout de même le temps de s'inquiéter un peu. "Quand je passais sur un passage piéton, je regardais 45 fois à droite et à gauche pour ne pas me faire renverser, parce que je ne voulais pas rater ce moment !", s'amuse-t-il.

Gauvain Sers estime d'ailleurs s'être lancé dans ces premières parties avec "beaucoup d'insouciance". "Si cela m'arriverait aujourd'h...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles