"C'était la joie de vivre" : à Paris, tout le monde pleure Jean-Paul Belmondo

·1 min de lecture

Pour beaucoup de Français, c'était "Bébel". Avec la mort de Jean-Paul Belmondo, à 88 ans, le 7e art perd une de ses figures les plus populaires, un acteur sachant tout faire, sans se prendre trop au sérieux. Il a tourné dans des films d'action mais aussi dans les plus belles heures du cinéma d'auteur. En somme, il a conquis le cœur de nombreux Français. Europe 1 leur a tendu le micro.

"Quelqu'un d'absolument délicieux"

L'émotion était forte dans le 6e arrondissement de Paris où Jean-Paul Belmondo a longtemps vécu. Il y a laissé de nombreux souvenirs car beaucoup d'habitants du quartier en gardent une anecdote. L'acteur aura laissé une trace indélébile, raconte Annette. Celle que l'on surnomme "la mamie du quartier" et dont le fils tient l'épicerie juste à côté de l'ancienne demeure de l'artiste garde un souvenir très précis de l'acteur. "C'était la joie de vivre. On le voyait arriver le soir comme ça avec son petit chien et c'est pour ça que je suis émue", raconte-t-elle, en larmes. 

Un artiste parmi les artistes, dans ce quartier où les galeries d'art sont nombreuses et où Jean-Paul Belmondo a longtemps flâné. Vincent Amiaux, de la Galerie des Modernes, se souvient d'un artiste "tout à fait charmant. C'était quelqu'un qui était fidèle à l'image que tous les Français avaient de lui. C'était quelqu'un d'absolument délicieux et j'en garde un souvenir chaleureux."

C'est donc une partie du quartier qui s'en va et une part de ses habitants, indique Margaride, qui habite juste à côt...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles