Cévennes : les plus beaux sites et villages à ne pas manquer

© Getty Images/iStockphoto

Pour l’essentiel situé dans le Gard et en Lozère, le massif des Cévennes a conservé la beauté vierge des terres secrètes qui ne se dévoilent qu’aux âmes curieuses. Robert Louis Stevenson l’avait bien compris. En 1878, l’auteur de L’Île au trésor décida de quitter son Écosse natale pour venir s’y aventurer. Parti de la Haute-Loire, seulement accompagné de son âne Modestine, il vagabonda par les sentiers broussailleux jusqu’à Saint-Jean-du-Gard, pendant douze jours, à la découverte d’un pays unique, tant par ses paysages que par son histoire. Ce chemin de randonnée de 272 km porte désormais son nom.

Montagnes bleutées, vallées abruptes, forêts, garrigues, lacs, rivières, cascades exotiques... Classées réserve mondiale de biosphère et inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco comme "paysages culturels vivants de l’agro-pastoralisme méditerranéen", les Cévennes comptent nombre de sites exceptionnels, des gorges du Tarn au mont Aigoual, qui s’élève à 1.567 m d’altitude. Entre Florac et Saint-Jean-du-Gard, les routes de la corniche permettent de prendre la mesure de ces grands espaces. Et on ne manque pas de découvrir les pentes granitiques du mont Lozère, les falaises de la Jonte, les eaux vives de la vallée des Gardons, ainsi que l’abîme de Bramabiau. Des paysages magnifiques ponctués de moulins, de ponts et de clochers de tourmente, dont les sons étaient destinés à guider le voyageur dans le mauvais temps.

La nature indomptée du massif a également forgé le caractère des hommes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite