Côte d'Ivoire: au procès de Grand-Bassam, les auditions d'accusés et de témoins se poursuivent

© AFPTV

Ce mercredi 7 décembre, c’était le troisième jour d’audience du procès de l’attentat de Grand-Bassam. 19 civils et 3 militaires sont morts le 13 mars 2016 lors d’une attaque revendiquée par Aqmi sur la cité balnéaire ivoirienne. Ce mercredi, les juges ont entendu Mohamed Cissé, une personne accusée d'avoir convoyé des armes de Bamako à Abidjan. Quatre témoins ont aussi été entendus, dont « K.S », un militaire qui a mené l’intervention.

Avec notre correspondante à Abidjan, Bineta Diagne

Mohamed Cissé se présente comme un commerçant malien venu travailler en Côte d'Ivoire sur recommandation de son grand frère. Son voisin, un des coaccusés, lui aurait présenté Kounta Dallah, que la justice ivoirienne estime être le cerveau de l'attaque de Grand-Bassam.

Mohamed Cissé assure l'avoir vu à trois reprises, pas plus. Interrogé par le président de la Cour et le procureur, Mohamed Cissé est revenu sur sa visite avec trois autres coaccusés sur la plage de Grand-Bassam. Il a livré un court récit avec peu de détails et a répondu de manière évasive aux questions du procureur. Ce dernier a fini par s’interroger : « Vous êtes allé pour la première fois à Grand-Bassam comme un touriste et vous ne vous souvenez pas de Grand-Bassam ? ».


Lire la suite sur RFI