"C’était compliqué de tenir la cadence" : Kristin Scott Thomas revient sur le tournage de la série Slow Horses (Canal+)

Sidonie est gravement blessée mais elle est vivante. Elle est emmenée à l'hôpital par des agents du MI5 qui tiennent River. Jackson Lamb la retrouve et la fait sortir. Les deux en concluent que Jed Moody était le tueur envoyé pour éliminer Hobden. Mais Moody est toujours dans la nature. Ce dernier décide de revenir à L'Etable : il attaque le personnel et en particulier Min et Louisa. Mais dans la bagarre, il fait une mauvaise chute et se tue. Jackson Lamb se demande comment la situation va évoluer...

À lire également

Drôle de hasard dans Télématin : Kristin Scott Thomas se retrouve face à François Olivennes… son ex-mari

Votre personnage, Diana Taverner, est une vraie dure à cuire… Comme vous ?

Kristin Scott Thomas : C’est vrai qu’elle est extrêmement dure et froide… ce que je sais montrer de moi ! (Rires) Diana aime surtout avoir le contrôle sur tout et tout le monde…

Slow Horses est la première série de votre carrière. Comment avez-vous vécu le tournage ?

J’ai trouvé que c’était compliqué de tenir la cadence, il faut sans cesse avoir la dernière scène en tête. En sachant qu’elle peut tout à fait se retrouver dans un autre épisode que celui initialement prévu ! Mais c’était très agréable de jouer dans une série aussi bien écrite, avec autant de tension que d’humour.

Vos face-à-face avec Gary Oldman (photo), qui incarne Jackson Lamb, un vieux briscard de l’espionnage, sont vraiment savoureux...

Avec Gary, nous nous étions rencontrés en 2017, sur le film Les Heures sombres, de Joe Wright. Il était éblouissant dans le rôle de Winston Churchill. J’aime beaucoup travailler avec des acteurs qui sont bons, cela rend le travail plus facile. Gary est courageux et travailleur. Quoi que vous fassiez, il est là, pour assurer vos arrières.

Slow Horses, jeudi 31 août à 21h10 sur Canal+

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi