«C’était une forme de suicide silencieux» : Laeticia Hallyday se confie sur sa relation tumultueuse avec Johnny

© Capture d'écran TMC

Laeticia Hallyday continue d'honorer la mémoire de Johnny, cinq ans après le décès du rockeur. La veuve du Taulier était sur le plateau de Quotidien lundi 28 novembre pour parler d'un documentaire diffusé le 8 décembre prochain sur M6 et de l'exposition* qu'elle a pensée et imaginée en hommage à Johnny, qui sera d'abord présentée à Bruxelles, puis à Paris en janvier 2023.

"On ne peut parler de Johnny sans parler de solitude"

"Je continue à me nourrir de lui, et ces événements continuent à le faire vivre", commence par expliquer Laeticia Hallyday face à Yann Barthès. La maman de Jade et Joy a souhaité que l'exposition soit à l'image de l'artiste "extraordinaire" qu'était Johnny. La rétrospective, qui explore l'intimité du rockeur, s'étend sur 3.000m2 et est en forme de guitare. "C'est un projet à la hauteur de sa vie, sa carrière, de la personne qu'il était. C'est comme un spectacle qu'il aurait préparé", détaille Laeticia. Toute une partie de l'expo est consacrée à la solitude, un sentiment que Johnny détestait mais qu'il avait paradoxalement besoin d'éprouver pour souffrir et mieux se reconstruire. "On ne peut pas parler de Johnny sans parler de solitude. On comprend mieux l'homme, l'artiste, ses descentes aux enfers, son besoin de se détruire pour retrouver la lumière. C'était un être rempli de paradoxes. Il n'aimait pas être seul. Mais, il en avait besoin pour toucher le fond".


Lire la suite sur Europe1