C’est prouvé, ces 5 bonnes habitudes peuvent vous faire gagner jusqu’à 10 ans de vie

Selon l’Insee, l'espérance de vie d’une femme était de 85,3 ans contre 79,8 ans pour un homme en 2018. Des chercheurs de l’Harvard University et de l’Amsterdam University Applied Sciences ont mené une étude sur l’espérance de vie des femmes et des hommes aux États-Unis. Cette dernière a été publiée dans la revue BMJ.

Le but de l’étude était d’examiner la corrélation entre le style de vie et l'espérance de vie. À la fin de leurs recherches, les scientifiques ont mis en avant cinq bonnes habitudes qui aideraient à augmenter la longévité. Grâce à ces critères, ils ont estimé le nombre d’années qu’une personne, âgée alors de 50 ans, pourrait encore passer en bonne santé si elles les appliquait. Selon eux, le risque de développer des maladies cardiovasculaires, des cancers ou du diabète serait alors réduit.

Les 5 critères pour allonger son espérance de vie :Éviter la cigarette Pratiquer une activité physique régulière Consommer modérément de l’alcool Avoir un bon régime alimentaire Ne pas être en surpoids (calculer grâce à l’indice de masse corporelle)

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont formé deux groupes. En 1976, un premier collectif constitué de 121 700 infirmières a été analysé. Chacune devait donner des informations sur sa santé et sur son mode de vie. En 1980, 92 468 des infirmières ont répondu à un questionnaire sur leur santé.

La deuxième cohorte regroupait 56 629 hommes venant du milieu médical (pédiatres, dentistes, pharmaciens). Ils étaient âgés de 40 à 55 ans. Tous les deux ans, les questionnaires étaient renvoyés aux groupes afin de mettre à jour les données et de constater les nouveaux cas de maladies.

Espérance de vie : une longévité plus longue chez les femmes que chez les hommes

Les scientifiques ont exclu de l’étude les personnes qui avaient développé des cancers, des maladies cardiovasculaires ou du diabète. Ils ont également arrêté de suivre les participants qui continuaient à fumer, boire ou qui ne pratiquaient pas de sport. Au final, ils

(...) Cliquez ici pour voir la suite