« C’est terriblement triste » : la famille royale réagit à la fausse couche de Meghan Markle

Marie Testa
·1 min de lecture

Dans un long texte publié dans le « New York Times », Meghan Markle a révélé avoir fait une fausse couche en juillet dernier.

« Je savais, en serrant mon premier enfant dans les bras, que je perdais mon second. » Mercredi 25 novembre, c’est dans une tribune écrite pour le « New York Times » que Meghan Markle a choisi de briser le silence sur un drame intime survenu en juillet dernier : la perte de son deuxième enfant. Près d’un an après la naissance d’Archie, fruit de son union avec le prince Harry, la duchesse de Sussex a en effet été victime d’une fausse couche. « C’était un matin de juillet qui commençait comme tous les autres jours. Après avoir changé la couche [d’Archie], j’ai senti une crampe virulente. Je me suis écroulée sur le sol avec lui dans les bras, en fredonnant une berceuse pour nous calmer tous les deux, l’air joyeux contrastant fortement avec le sentiment que quelque chose n’allait pas. »

À travers un texte très personnel, la duchesse de 39 ans confie vouloir rendre hommage à toutes les personnes confrontées à « un chagrin presque insurmontable », causé par la perte d’un enfant. En effet, pour elle, « la conversation reste taboue, criblée de honte (injustifiée), perpétuant un cycle de deuil solitaire ». Un témoignage poignant et rare venant d’un membre de la famille royale britannique qui a créé une vague d’émotion à travers le monde.

Le soutien de la famille royale 

« C’est terriblement triste », confie Charles Spencer, le frère de Lady Di et oncle du prince Harry, mercredi. « Je ne peux imaginer la douleur que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi