CAC 40 : les actionnaires n'ont jamais touché autant d'argent qu'en 2019

CAC 40 : année record pour les actionnaires en 2019

Jamais les actionnaires des 40 entreprises françaises les plus puissantes n’ont jamais reçu autant de dividendes que l’année dernière. En 2019, le CAC a battu un record vieux de 12 ans.

Les actionnaires des entreprises du CAC 40 peuvent se frotter les mains. Selon une étude de la newsletter vernimmen.net relayée ce jeudi par Les Échos, les quarante plus grandes entreprises françaises ont redistribué à leurs actionnaires plus de 60 milliards d’euros, dont 49,2 milliards en forme de dividendes en 2019.

Si 2018 avait confirmé un net regain de l’économie, l’année qui vient de s’écouler atteste largement cette tendance. Jamais le montant des liquidités accordés aux actionnaires n’a été aussi élevé qu’en 2019 (+12% par rapport à 2018). Le précédent record, juste avant la crise des subprimes en 2007 (57 milliards d’euros), a vécu. 

Interrogé sur cette information, Jean-Luc Mélenchon, député de la France insoumise des Bouches-du-Rhône, a déploré ces chiffres. “Il n’y a jamais eu autant d’argent distribué aux actionnaires des 40 principales entreprises du pays. Pour une somme qui représente 12 fois le déficit supposé des retraites en 2025”, a commenté le leader de la France Insoumise ce jeudi à Marseille, juste avant la manifestation contre la réforme des retraites

Total largement en tête

De manière globale, les entreprises les plus généreuses ont été Total (8,5 milliards d'euros), Sanofi (3,8 milliards) et BNP Paribas (3,7 milliards). Ces trois poids lourds du CAC 40 représentent à eux seuls plus du quart de l'ensemble des sommes versées l'an dernier. Ajoutez à ce trio de tête, Vivendi et Axa (3,2 milliards), LVMH (3 milliards), L’Oréal (2,9 milliards) et Engie (2,8 milliards) et vous franchissez la barre des 50 % de fonds redistribués. Ces bons chiffres peuvent s’expliquer par l’action des banques qui maintiennent un taux d’intérêt bas. Mais pas seulement.

À LIRE AUSSI >> Elle reçoit 37 millions de dollars par erreur sur son compte bancaire

“Elles génèrent des capitaux propres importants, que leur faible croissance et forte marge rendent inutiles en leur sein. Il est plus sain de les reverser à leurs actionnaires, plutôt que de les gaspiller en surinvestissements ou en placements oisifs de trésorerie et de priver ainsi de capitaux propres d'autres groupes qui en auraient besoin pour se développer et vers qui les dividendes et rachats d'actions de ces mastodontes seront réinvestis”, explique Pascal Quiry, professeur à HEC, aux Échos. 

La tendance devrait se poursuivre en 2020

Quid de 2020 ? La moisson devrait être florissante, à en croire les experts de la lettre Vernimmen qui imaginent une année encore plus riche pour les actionnaires. “Il est probable que l'an prochain les chiffres que nous publierons seront encore meilleurs compte tenu de la progression des résultats 2019 que l'on entrevoit”, se projette Pascal Quiry.

En 2018, les entreprises du CAC 40 ont non seulement reversé des liquidités record à leurs actionnaires mais ont aussi investi 82 milliards d'euros, soit 9,7 % de plus qu'en 2017. Contrairement aux idées reçues, ces investissements ne se font pas au détriment des actionnaires. “Plus les groupes du CAC 40 ont rendu des liquidités à leurs actionnaires en 2019, plus ils ont accru leurs investissements”, précise Pascal Quiry. 

Ce contenu peut également vous intéresser :