Qui se cache derrière The Social Food ?

Elsa Pereira
·1 min de lecture
© The Social Food
© The Social Food

Avec The Social Food, leur studio de création autour de la cuisine, Mathieu Zouhairi et Shirley Garrier déroulent sur Instagram des photographies de plats, des portraits de chef·fes et, lorsqu'ils étaient encore ouverts, de restaurants et cafés. Ils magnifient en quelques clichés le pâté croûte de la Maison Vérot, invitent Atsushi Tanaka à s'installer dans les cuisines du restaurant Caché à Paris, et publient fin 2020 leur Carnet de recettes à la maison (éd. First). D'eux, on ne voit généralement que leurs mains ou leurs tabliers tachés de farine de riz.

Connus depuis quelque temps de la sphère food, Shirley et Mathieu ont démocratisé leur passion lors du premier confinement. Sur leur réseau social, à l'instar d'Alice Moireau ou de Céline Maguet, le duo a profité de ce temps volé pour proposer des recettes réalisées dans leur cuisine avec leurs ustensiles venus du monde entier (et leurs fameuses casseroles transparentes). Au programme : des réjouissantes Cacio e sansho, Hoy Tod, Cháo Gá... Des plats qui cultivent les saveurs d'ailleurs et témoignent de leurs origines métissées (du côté du Maroc pour Mathieu et du Vietnam pour Shirley) et de leur passion du voyage. Ni thon en conserve, ni paquets de tagliatelles : dans leur placard, The Social Food confectionne ses plats avec de la bonite séchée, de la ciboule ou encore du daikon. On est très loin des recettes façon Simplissime. Malgré l'apparente complexité des plats et des ingrédients, les indications son

Lire la suite sur lesinrocks.com