Calculs urinaires : en quoi consiste le traitement par lithotritie ?

Comment éliminer les calculs urinaires ? Ces particules solides, aussi appelées lithiases, se forment dans les voies urinaires (vessie, uretère ou rein) à partir des cristaux présents dans l’urine. Les petits calculs sont le plus souvent expulsés spontanément. Mais lorsque ce n’est pas le cas ou que les calculs sont plus volumineux, un traitement est nécessaire pour les détruire car ils peuvent entraîner des douleurs, des saignements, une infection urinaire voire une obstruction totale du flux urinaire et des dommages au niveau des reins.

Le plus souvent, les médecins ont recours à la technique de lithotritie extracorporelle, aussi appelée lithotripsie. Elle consiste à utiliser des ondes de choc pour fragmenter les calculs en petits morceaux qui seront évacués dans les urines dans les jours ou les semaines qui suivent l’intervention. Elle est employée si le calcul a un diamètre de deux centimètres ou moins, qu’il se situe au niveau du rein ou à n’importe quel endroit de l’urètre.

En pratique, vous êtes allongé sur une table d’examen, sous un appareil qui envoie des ondes dites ultrasonores à travers la peau. Le calcul reçoit ces ondes de choc, ce qui le morcelle. La séance dure moins d’une heure. Elle a lieu en hospitalisation de jour (ambulatoire), sans anesthésie systématique.

Le risque de complication de la lithotritie est faible. Il peut s’agir de colique néphrétique, de présence de sang dans les urines ou encore d’infections. Des hématomes au niveau des reins peuvent apparaître (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles