Calvitie : cette découverte pourrait permettre d'en venir à bout

13%. Voici le pourcentage de Français qui ont déclaré être atteints de calvitie. Elle concernerait seulement 2% des femmes et toucherait près de 25% des hommes, d'après une enquête menée par l'Ifop en 2015. Fatigue, stress... Il existe plusieurs facteurs liés à l'apparition de l'alopécie androgénétique. Des scientifiques américains de l'Université de Californie à Riverside (États-Unis) se sont penchés sur la question et aurait trouvé un remède pour en venir à bout, dans une étude publiée le 16 juin 2022 dans le Biophysical Journal.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont examiné les follicules pileux, qui constituent, le seul "organe chez l'homme qui se régénère automatiquement et périodiquement". Ils ont découvert qu'une protéine appelée "TGF-bêta" contrôlerait la manière dont ces follicules se divisent et forment de nouvelles cellules. Dans certains cas, certaines peuvent mourir, ce qui pourrait conduire finalement à la mort de l'ensemble du follicule pileux, autrement dit la chute du cheveux.

Selon Qixuan Wang, biologiste mathématicien de l'UC Riverside et co-auteur de l'étude, la protéine TGF-bêta aurait deux rôles : si elle permet d'aider la stimulation de certaines cellules du follicules pileux, elle peut cependant, enclencher le "processus de mort cellulaire" appelé l'apoptose, précise ce dernier dans un communiqué.

Ainsi, selon les chercheurs, la protéine TGF-bêta activerait la division cellulaire et "communiquerait avec d'autres gènes". Grâce à cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles