Camélia Jordana : "Je ne suis pas en colère, mes propos sont régulièrement déformés"

·1 min de lecture

La chanteuse et actrice césarisée Camélia Jordana est l'invitée mercredi de Ça fait du bien pour la sortie de son troisième et nouvel album, facile x fragile. À la fois populaire et parfois violemment critiquée pour ses prises de paroles engagées, l'artiste estime que certains médias favorisent l'incompréhension qu'elle peut susciter. "Je ne suis pas en colère", indique-t-elle en évoquant son image publique. "Entre ce que je suis et ce que les gens disent de moi, il y a généralement une grande différence."

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

"L'histoire de la France a des zones d'ombres, il faut en prendre conscience"

La chanteuse estime que ses prises de parole ne sont "pas des coups de gueule". "J'ai plutôt l'impression d'éviter de répondre à des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre", explique-t-elle. "Et il se trouve que mes propos sont régulièrement déformés. Ça fait partie du jeu, malheureusement".

Camélia Jordana regrette que l'on se trompe sur ses motivations. "Mon élan part de quelque chose de plutôt très bienveillant et altruiste. J'adore mon pays et l'histoire de ce pays est magnifique", rappelle-t-elle. "Il y a des zones d'ombres. L'idée, c'est de pouvoir prendre conscience des choses, pour qu'elles soient encore plus belles ensemble. J'espère qu'avec le temps, les gens comprendront."

>> LIRE AUSSI - Camélia Jordana : "Je ne suis pas contre la police, je suis contre la mauvaise police"

"J'ai juste ...


Lire la suite sur Europe1