Camaïeu : pour quelle raison les clientes de l'enseigne vont retrouver les vêtements de cette marque dans une chaîne de déstockage ?

Pexels

Le mercredi 28 septembre 2022, la nouvelle tombait : l'enseigne Camaïeu était placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille. Un crève-cœur pour les 2.600 employés de l'entreprise, basée à Roubaix qui seront témoins de la fermeture de tous les magasins à travers la France. Mais voilà que les vendeuses se sont retrouvées avec un énorme stock de vêtements sur les bras. Le mercredi 2 novembre 2022, toute la marchandise de l'enseigne a été vendue aux enchères à Vendeville dans le Nord. Et c'est le géant français du déstockage, Noz qui a réussi à acheter la quasi-totalité du stock, pour près de quatre millions d'euros, selon les informations dévoilées par le média Actu.fr, le jeudi 3 novembre 2022. "On ne pensait pas que les prix se seraient autant envolés, c’est trois fois plus que ce que nous avions envisagé, mais Noz a néanmoins fait une belle affaire", résume Mercier & Cie qui a géré la vente aux enchères.

À partir de maintenant, le géant du déstockage a quinze jours pour récupérer toute la marchandise présente dans les 509 magasins de la marque. "Vendus en magasins, ces vêtements (plus d’un million d’articles) auraient pu rapporter 'plus de 35 millions d’euros', selon Mercier & Cie". Les fans de mode pourront d'ailleurs retrouver la nouvelle collection automne/hiver de Camaïeu, chez Noz, spécialiste dans le rachat et la revente à moindre prix des "surstocks, fins de série, fins de promotion, annulations de commande, marchandises issues de liquidations judiciaires, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite