Cambriolage de Bernard Tapie : les photos choc et les détails de l'agression révélés par son fils

·1 min de lecture

Quarante-cinq minutes d'enfer. Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021, Bernard Tapie, ainsi que son épouse Dominique, ont été cambriolés dans leur domicile à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Une violente effraction durant laquelle l'homme d'affaire de soixante-dix-huit ans, touché par un double cancer, a été agressé physiquement sous les yeux de son épouse, frappée à plusieurs reprises au visage. Pour sa famille c'est un choc. Mais pas seulement. Dès l'annonce de cet effroyable cambriolage, Emmanuel Macron s'est empressé de prendre des nouvelles de l'ancien ministre de la Ville. Si ce dernier tente de se remettre de ce choc à l'abri des regards, son fils, Stéphane, a accepté d'en dire plus sur les sévices subis lors de cette nuit cauchemardesque.

Lundi 5 avril 2021, Stéphane Tapie, bouleversé par ce qui est arrivé à son père et sa belle-mère, s'est exprimé dans Touche pas à mon poste. Comme il l'explique, les quatre individus s’en seraient d’abord pris à son père : "Ils le mettent KO. Ils l’ont mis KO d’entrée pour qu’il ne bouge pas trop et après ils se sont occupés de ma belle-mère qui a été réveillée. Les deux ont été attachés", a-t-il confié, face à Cyril Hanouna, médusé. "Mon père a été attaché par les mains et les pieds, au bout du lit, et ma belle-mère, ils lui ont attaché les mains", a-t-il détaillé.

Stéphanie Tapie a également évoqué les nombreux coups qu'aurait reçus Dominique Tapie dès son réveil : "Ils la traînaient dans la maison par les cheveux en lui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite