Camille Lacourt dévoile son secret pour une paternité plus sereine, les internautes sont partagés

·1 min de lecture

Le 1er juin dernier naissait Marius, le second enfant de Camille Lacourt. Pour cette deuxième paternité, l'ancien nageur dévoile son secret pour plus de sérénité, de calme et de patience avec son nouveau-né. De quoi diviser ses fans sur Instagram...

La famille Lacourt s'agrandit ! Le 1er juin dernier, Alice Detollenaere et Camille Lacourt accueillaient leur premier enfant, Marius. Un véritable moment de bonheur pour le couple si soudé, mais aussi pour Jazz 8 ans, la première fille de Camille Lacourt - née de son union avec Valérie Bègue.

le 13 juillet dernier sur Instagram, le sportif partageait un message engagé concernant la durée du congé paternité. « Ça y est ! Depuis le 1er juillet, le congé paternité est passé de 14 à 28 jours !!! », écrivait-il en légende d'une tendre photo de lui et son fils, allongé sur son torse. « Quel bonheur de pouvoir m’occuper de Marius plus longtemps et de créer le lien entre nous, parfois plus difficile à créer pour nous, les pères, car nous n’avons pas porté notre enfant. », poursuivait-il.

Les internautes ont pour la plupart été touchés et attendris par ce post plein d'amour et de tendresse : « Belle photo de papa avec son fils photo remplie d'amour trop beau », ou encore « Ça te va si bien ! », peut-on lire en commentaires. Pourtant, un détail a eu tendance à agacer les internautes, lassés des publicités et placements de produits foisonnants sur les réseaux sociaux.

Stop à la pub

Sur la même publication, Camille Lacourt a évoqué son nouveau remède pour se sentir plus serein avec son bébé. « La paternité est un réel bonheur pour moi, mais c’est vrai qu’avec le travail qui s’enchaîne,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles