La campagne de recrutement "décalée" du CHU de Poitiers accusée de sexisme

"Au CHU de Poitiers, les temps changent, nos conditions de recrutement aussi". Pour sa nouvelle campagne, le CHU de Poitiers a opté pour le décalage. Mais a-t-il bien fait ?

"Au CHU de Poitiers, les temps changent, nos conditions de recrutement aussi". Voilà ce que l'on peut lire à travers les affiches de la nouvelle campagne de recrutement du CHU de Poitiers, lancée le 13 juin. Le visuel ? Il est ouvertement rétro : une infirmière à l'uniforme vintage dialogue avec un médecin au look tout aussi ringard : "Regardez ! J'ai été recrutée directement en CDI", déclare l'infirmière, ce à quoi le médecin répond "Mais c'est super, Nicole !".

Au gré des autres visuels, la même imagerie revient : coiffures désuètes, uniformes d'infirmières kitsch, ironie ("J'aime travailler avec les techniques de pointe !", affirme un médecin, à la moustache tout droit sortie des années 70 sur l'une des affiches).

Le CHU de Poitiers a donc opté pour le décalage et le kitsch à travers sa campagne de recrutement, façon Message à caractère informatif. Mais a-t-il bien fait ? Des voix fustigent en retour une campagne "sexiste" voire "misogyne". C'est notamment le cas de Karine Rousseau-Cingal, secrétaire générale CGT au CHU de Poitiers. Du côté de France 3, celle-ci dénonce un ton déplacé et une imagerie "dégradante".

"Donner cette image-là, celle du grand médecin et de la petite infirmière dévouée, c'est dégradant", affirme la secrétaire générale. "En outre, signer un CDI ce n'est pas une victoire. On manque de personnel, on a des pédiatres qui s'en vont. On a des collègues qui sont obligés de séparer leurs congés de 15 jours ou trois...

Lire la suite

VIDÉO - « Afrogameuses », l'asso qui combat sexisme et racisme dans le jeu vidéo

À lire aussi

"Restez à la maison" : une campagne anti-Covid accusée de sexisme au Royaume-Uni
La campagne mortelle d'un collectif contre le sexisme
"Recrutez une femme, faites des économies" : la pub pour sensibiliser aux inégalités salariales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles