"Camping Paradis" : Laurent Ournac annonce une triste nouvelle pour les fans

C’est un coup dur pour Laurent Ournac et tous les acteurs de Camping Paradis. Le comédien phare de la série de TF1 a partagé un message sur son compte Twitter, lundi 16 mars 2020. Et cela risque d’en décevoir plus d’un… “Les conditions actuelles nous ont donc amené à stopper les tournages de Camping Paradis”, a déclaré Laurent Ournac avec regret. Et ce n’est pas la première fois qu’il fait une annonce qui va terriblement décevoir ses fans… Les conditions actuelles auxquelles l’acteur fait référence portent évidemment sur l’épidémie de coronavirus. Depuis le passage au stade 3, la France a dû mettre en place certaines mesures pour éviter la propagation de Covid-19, officiellement requalifié en pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis le 11 mars. Parmi elles, la fermeture de tous les établissements scolaires du pays, ainsi que tous les magasins qui ne seraient pas de première nécessité. Tous rassemblements sont désormais interdits dans l’Hexagone, et notamment les tournages de séries et d’émissions télévisées.

Un coup dur pour les adeptes de Camping Paradis

La prochaine session de tournage de Camping Paradis aurait dû se dérouler à Morzine, en Haute-Savoie. “Un épisode spécial [...] dans la neige”, a indiqué Laurent Ournac. Depuis le dimanche 15 mars, toutes les stations de ski du département ont été contraintes de fermer. C’est notamment le cas depuis plusieurs jours en Italie, en Autriche et en Espagne. Laurent Ournac, bien que déçu, reste pragmatique : “Sage décision de notre production avec les équipes. Je pense à eux, acteurs, producteurs, techniciens.” Un choix judicieux, mais tout de même difficile à accepter pour celui qui tient le rôle principal depuis près de quatorze ans. “C’est dur quand tout s’arrête net”, a-t-il avoué avant de conclure par un simple “Love” à l’attention de ses fans.

Et les followers de Laurent Ournac semblent plutôt compréhensifs. “Sage décision. Bon courage à vous ainsi qu’aux équipes”, a écrit un internaute. “C'est sûr que

(...) Cliquez ici pour voir la suite